Onboarding & offboarding

You never get a second chance to make a first and last impression

You never get a second chance to make a first and last impression

De nombreuses organisations craignent un taux élevé de rotation de leur personnel. Car il s’agit ici de l’investissement dans le recrutement et le développement des employés. Et qu’advient-il de toutes les connaissances et expériences accumulées ?

La recherche a montré que ces préoccupations relatives au taux de rotation élevé sont injustifiées. Ce qui en ressort, c’est que les gens qui changent souvent d’emploi sont riches des connaissances acquises chez les concurrents, apprennent plus rapidement et sont très performants. Après 3 ans à un même poste, toute personne apprend rarement quelque chose de neuf. Par ailleurs, nous sommes tous des innovateurs ‘one-time-only’.

Accueillir avec enthousiasme les job hoppers

Joost Uitdewilligen, Directeur créatif chez TinQwise : « Les organisations devraient accueillir avec enthousiasme le groupe des employés qui changent souvent de job plutôt que de le craindre. Ceci exige une nouvelle manière de penser. Au lieu d’investir dans des chasseurs de tête, des programmes de fidélisation et de développement à long terme, vous pouvez également, en tant qu’organisation, veiller à un rythme élevé mais de qualité d’entrée et de sortie des talents. Cela veut dire qu’il faut faciliter et investir dans l’onboarding et l’offboarding. Excellent pour votre réputation et votre réseau. » 

Voici comment vous y prendre :

Accueillir avec enthousiasme les job hoppers

Chaque entreprise, petite ou grande, est capable d’organiser l’onboarding et l’offboarding des professionnels d’aujourd’hui. Un certain nombre de lignes directrices ont ici leur importance :

Joost : « Le plus important est de mettre en place un processus, tant pour l’arrivée que le départ. Et pour ce qui concerne l’offboarding, peu importe la manière dont la personne s’en va. Veillez à ce que ce processus soit non seulement pratique (voici votre bureau, ou déposez ici votre ordinateur et votre téléphone portables), mais qu’il relie les cœurs et les esprits. Découvrez si les gens souhaitent transmettre leurs connaissances aux suivants, et comment ils vont agir pour le faire. Facilitez cette transmission. Enfin, créez une communauté solide.

Dans un monde qui évolue aussi rapidement, les objectifs et les qualités changent tout aussi vite. Pour que les collaborateurs prennent autant de plaisir à arriver dans l’entreprise qu’à la quitter, nous plaidons en faveur d’un onboarding et d’un offboarding de première qualité. Une enquête menée par Accenture a montré que 55 % des employés qui quittent une entreprise sont toujours intéressés à contribuer au succès de leur ancien employeur via une connexion en ligne, s’ils y sont sérieusement incités. Les possibilités sont donc bien réelles. »

Nous avons apporté notre aide à ces clients en matière d'opérations

  • Tommy Hilfiger
  • Hunkemöller
  • ABN Amro
  • Randstad
  • Arcadis
  • Takeaway
  • Debuut
  • Axis